fbpx

La Danse est l’art du mouvement dans un accord entre l’espace et le temps. Cet accord est perceptible grâce au rythme et à la composition chorégraphique.

Le département « danse » du CRR propose :

  • Un enseignement pluridisciplinaire de la danse classique et de la danse contemporaine :

La danse classique, forme héritière de la « belle danse » pratiquée en Europe Occidentale depuis le XVIIe siècle, a pour principes fondateurs l’en dehors, l’aplomb et l’élévation. Sur la base de cinq positions des bras et des jambes associées à l’en dehors, tout un vocabulaire gestuel établira plus de cinq cents variantes de pas. Le mot « classique » fait son apparition avec les ballets russes (1910) et ne quittera plus la danse. Sa technicité n’a cessé de se développer jusqu’aux ballets romantiques où la danse devient aérienne, précise, élaborée. L’esprit de rigueur et de netteté, le souci d’élégance et de clarté symbolisent les nouvelles qualités techniques. Le XXe siècle donne naissance au ballet Néo-Classique résultante de la fusion de la danse classique avec la danse moderne.
La danse contemporaine, née en Europe et aux États-Unis après la Seconde Guerre Mondiale, résulte de différentes techniques et esthétiques apparues au cours du XXe siècle grâce à des chorégraphes et des œuvres relevant du champ de la danse moderne et de ses prolongements. Ceux que l’on nommait « les Révolutionnaires aux pieds nus » défendent l’idée que la danse est d’abord un mode d’expression avant d’être un mode de représentation. Aux antipodes du ballet Néo-Classique, qui lui s’appuie sur la technique classique, la danse contemporaine réinvente sans cesse de nouveaux outils. Elle se prévaut d’une technique propre, qui traite du rapport au sol, d’une mobilité spécifique de la colonne vertébrale et du rapport à l’espace. Le respect du corps et la sensibilité de chacun font également partie des fondements de cet art.

  • Un enseignement de la danse classique indienne « Bharata Natyam » :

La danse classique indienne « Bharata Natyam » est une des plus anciennes danses originaire du sud de l’Inde qui trouve ses origines dans les Védas, textes sacrés de la tradition indienne et qui a été sauvée, au début du XXe siècle d’un oubli presque total par Rhukmini DEVI. Le « Bharata Natyam » est une danse de symbiose entre « le geste » et « le rythme » ; il comprend le Nrita, le Nritya et l’Abhinaya. La danse est narrative et expressive, les gestes, imitatifs, évocateurs ou symboliques traduisent le sens d’un poème ou l’interprétation de grands textes mythologiques. Les postures et les mouvements nécessitent dextérité dans le travail des pieds, vigueur, grâce des mains et du corps, équilibre, souplesse et sens infaillible du rythme.

  • Les danses traditionnelles :

Le CRR propose depuis la rentrée 2012-2013 des cours en atelier pratique amateur de danses traditionnelles de La Réunion (apprentissage à la fois sur le plan théorique et pratique les danses traditionnelles de La Réunion : quadrille, ségas, maloya) et de danses afrocubaines (danses de l’Afrique de l’Ouest et de Cuba accompagnées par des percussionnistes).

INSCRIPTIONS : AUPRÈS DES 4 SITES DU CRR A CHAQUE RENTRÉE SCOLAIRE.

  • SAINT-DENIS : Centre Maxime Laope, 6, rue Pasteur, St Denis, T. 0262 90 44 73.
  • SAINT-PAUL : bâtiment Cimendef, angle des rues Mangalon et Chaussée Royale, St Paul, T. 0262 22 56 67.
  • SAINT-BENOÎT : Centre Gramoun Lélé, 3, rue des Glaïeuls Bras-Fusil, St Benoît T. 0262 50 42 72.
  • SAINT-PIERRE : Centre Jules Joron, Pôle musique (accueil administratif) Z.I n°2, 18 bis allée des ateliers relais, Pôle Danse Théâtre 13 bis rue Augustin Archambault, 97410 St Pierre, T. 0262 35 14 01.