A l’occasion des 30 ans du CRR, une version créole de l’oeuvre de Prokofiev est offerte au grand public. Cette version créole a été créée en 2009 sous la direction artistique Alain Franco, la direction musicale de Mélanie Levy-Thiebaut avec la collaboration de Lofis La Lang Kréol (Axel et Robert Gauvin, Laurence Dalleau) pour la traduction des textes, récitant Nicolas Givran. L’enregistrement qui a été réalisé au Centre Gramoun Lélé à St Benoît par M. Jean-Marc Laisné, n’avait pas été diffusé.
Et à l’occasion de l’anniversaire du Conservatoire, il a été rediffusé par le biais du Quintette des Mascareignes lors d’une série de concerts pour les écoles primaires de toute l’île sur l’année scolaire 2016-2017 et 2017-2018. Cette dimension pédagogique a d’ailleurs été approfondie avec la circonscription de St Louis puisque 2 écoles (Ecole Paul Salomon et Ecole Paul Hermann) ont plus particulièrement travaillé sur des supports visuels (vidéo animée et théâtre d’ombres) ayant pour objectif de donner une dimension « animée » à la version créole de l’oeuvre de Prokofiev. 
Sur cet espace dédié à cette oeuvre créolisée, vous retrouverez donc divers contenus : Concernant l’oeuvre originale et l’enregistrement réalisé en 2009 avec l’ORR :
  • la présentation de l’oeuvre originale par Sébastien Petitjean
  • le témoignage de la cheffe d’orchestre Mélanie Levy-Thiebaut
  • le témoignage de Marie-Christine D’abbadie et Marie Angèle Rabaneda respectivement Directrice du CRR de 2000 à 2010 et Administratrice du CRR de 2003 à 2011
  • la présentation du travail de traduction de Lofis La Lang Kréol
Vous retrouverez également les informations relatives au volet pédagogique du projet relancée depuis 2016 à savoir :

 

 

 

TI PIER EK LO LOU PAR L’ORCHESTRE DE LA REGION REUNION 

L’oeuvre originale Pierre et le Loup de Prokofiev

« Prokofiev s’est toujours plu dans l’univers enfantin, il publie des recueils de musiques d’enfants, pour le piano et de mélodies sur un conte d’Andersen, le vilain petit canard. Très célèbre dans son pays et en occident, il entre en relation avec la direction du théâtre de Moscou en 1935 et se laisse convaincre de créer un spectacle pour enfants. Prokofiev compose rapidement ce conte avec narrateur et orchestre de solistes. La création a lieu en 1936 puis l’œuvre est jouée aux Etats-Unis où elle connaît un succès immédiat, prenant ensuite une dimension internationale. L’argument écrit par le compositeur est très simple : un personnage intrépide et rusé accompagné d’animaux familiers qui sont autant de protagonistes. Cette œuvre poursuit un but pédagogique que le compositeur détaille dans sa préface : un personnage = un thème = une sonorité bien distincte. Il s’agit d’identifier les instruments de l’orchestre de manière ludique. L’écriture mêle un style néo-classique très tonal avec de temps en temps, des glissements chromatiques et des superpositions polytonales pour les moments de tension. Certains thèmes sont traités en contrepoint, conférant à l’œuvre une marque d’humour léger et très habile. Alors que le récitant raconte les aventures de Pierre, l’orchestre ponctue l’histoire du héros d’intermèdes musicaux dans lesquels les protagonistes sont personnifiés par des instruments. Prokofiev avait deux fils et un chien, il savait que les enfants sont fascinés par le monde animal, si bien qu’il a choisi de donner à Pierre des amis tels qu’un oiseau, un canard, un chat… Mais en choisissant, pour chaque personnage, un instrument, un thème et une nuance spécifiques, le compositeur en a forcément caricaturé les traits : chacun reconnaît d’un coup d’oreille qui sont les gentils, les méchants, les forts, les faibles. »

Sébastien Petitjean, professeur de formation et culture musicale au CRR.

  • Témoignages des responsables du projet Pierre et le Loup version créole de l’oeuvre

« C’est en 2004, grâce à une augmentation conséquente des moyens financiers de la Région et la mobilisation de partenaires économiques, que l’Orchestre de la Région Réunion, créé en 1993 autour des enseignants du Conservatoire de Région et des musiciens de différentes structures de l’île, prend sa pleine dimension d’orchestre régional professionnel au service de la musique pour tous. Sous l’impulsion d’Alain Franco, directeur artistique, l’Orchestre de la Région Réunion développe une politique musicale de haut niveau face à une attente du public devenu plus averti, en programmant des artistes solistes et des chefs d’orchestre internationaux, s’attachant les services de musiciens chefs de pupitres appartenant aux plus brillants orchestres d’Europe : Orchestre de Paris, Orchestre National de Radio France, Orchestre de la Suisse Romande, Orchestre de Chambre de Genève, Orchestre de San-Sébastian…Parmi les solistes invités, Michel Becquet, Jean-Philippe Collard, Bernard Soustrot, Régis Pasquier, Wilhemenia Fernandez, Michel Portal, Dr L. Subramaniam, Guo Gan, Franck Braley, … Le projet artistique de l’Orchestre de la Région Réunion se construit alors autour d’une programmation de concerts de prestige sur des œuvres majeures du répertoire, de concerts insolites, croisement entre des esthétiques musicales différentes de l’aire géographique du grand Océan Indien, de concerts avec chœur, de participation de l’orchestre à des programmations locales. Il est aussi un espace dédié à la création et aux innovations avec des commandes d’écriture passées à Henry Fourès musique contemporaine – « Espace des Songes – Trois Madrigaux », à Nathalie Natiembé « Transpapaye », à Fernando Fiszbein sur des compositions de Nathalie Natiembé. C’est dans cette dynamique d’ouverture que s’inscrit le projet de Ti Pier ek le lou avec la commande de traduction en créole réunionnais du livret du conte musical de Serguei Prokofiev « Pierre et le Loup » par Lofis La Lang La Réunion, sous la responsabilité d’Axel Gauvin et la contribution de Laurence Daleau et Robert Gauvin. Ce texte au langage fleuri et aux expressions imagées de notre langue créole, remarquablement et cocassement servi par Nicolas Givran, se glisse limpidement, comme une évidence, dans l’écriture musicale de Serge Prokovief, œuvre majeure du répertoire musical. Ti Pier ek le lou voyagera avec l’orchestre pour une longue série de concerts deux années de suite, en 2009 et 2010, sur l’ensemble de l’Île en direction d’un public scolaire et tout public ravi et enchanté. Un enregistrement de l’œuvre dans des conditions professionnelles sera réalisé au CRR de St Benoît. Avec ce bel objet musical, c’est toute la saveur et la musicalité de la langue créole qui sont sublimées dans une version inédite, digne de se retrouver à une très belle place dans les multiples reprises internationales de l’œuvre de Pierre et le Lou de Serge Prokofiev. Ce moment d’écoute est la traduction de l’éthique qui a guidé l’orchestre, à savoir le droit à l’émotion pour tous. »

Marie-Christine d’Abbadie, Directrice du CRR de 2000 à 2010 et

Marie-Angèle Rabaneda, Administratrice du CRR de 2003 à 2011

 

Témoignage de la cheffe d’orchestre Mélanie Levy-Thiebaut

« C’est avec un immense plaisir que j’ai eu à plusieurs reprises, l’occasion de travailler avec Mr Alain Franco pour l’élaboration de concerts avec l’orchestre de la Réunion. Il m’a à chaque fois proposé des projets dignes d’intérêt. Ainsi, et c’est en tant que cheffe invitée que je me suis produite avec cet orchestre. J’ai eu le bonheur de rencontrer Madame Wilhelmenia Fernandez pour un programme d’airs d’opéras, puis le merveilleux musicien qu’est Michel Portal. Pour ce concert, nous avions convenu tous les trois d’un commun accord, qu’il y aurait une première partie «Mozart» avec le concerto pour clarinette et une deuxième partie «Piazzola» autour du bandonéon. Ainsi Michel Portal jouait des deux instruments pour notre plus grand bonheur à tous.Quelle ne fût pas ma surprise lorsque Mr Alain Franco me proposa «Pierre et le loup» de Serge Prokofiev. Je me rappelle lui avoir répondu: «Tu crois, vraiment Pierre et le loup? Tout le monde connait, tu ne veux pas qu’on réfléchisse à autre chose?». Sa réponse fût des plus surprenantes et convaincantes: «En fait c’est pour un enregistrement en créole».Parfait, l’idée me plaisait je savais que les couleurs de la langue allaient apporter un autre éclairage à la musique de serge Prokofiev.Dès la première répétition avec le comédien, j’étais sous le charme; un nouveau rythme, un nouveau phrasé, des nouvelles couleurs apparaissaient et mepoussaient même à modifier ma vision de l’œuvre par endroit.J’ai donc un souvenir ému et amusé de ce joli enregistrement qui a été réalisé avec beaucoup de finesse par Mr Jean Marc Laisne. J’ai eu beaucoup de plaisir à travailler avec cet orchestre et je remercie Mr Alain Franco dem’avoir sollicitée pour tous ces concerts.Je souhaite une très belle vie à ce Pierre et le Loup et je suis ravie que des écoles bénéficient de cette jolie version. »

Mélanie Levy-Thiébaut, cheffe d’orchestre.

Composition de l’Orchestre de la Région Réunion qui a joué pour l’enregistrement réalisé en 2009 à la Salle Gramoun Lélé

Chef d’Orchestre : Mélanie LEVY-THIEBAUT  / Violons : Anne MENIER – Maritchu AGUERGARAY – Marc-André CONRY – Sonia ALEXANDRE – Pauline DANGLETERRE – Peggy CHECOT – Marion DELORME – Eva TASMADJIAN – Marina FUHRER / Contrebasse : Cécile GRONDARD / Flûte : Daniel FLORENS / Hautbois : Cyrille COLAS / Cors : Christophe GAURIER – Philippe PERRIN – Jérémie TINLOT / Trombone : Xavier RACHET / Récitant : Nicolas GIVRAN / Altos : Kahina ZAÏMEN – Cécile GRENIER – Julie FUCHS / Violoncelles : Niels HOYRUP – Aline SELLAYE – Stéphanie AHO / Clarinette : Olivier DROUADAINE / Basson : Jean-Paul MARADAN / Trompette : Xavier MATTHYS / Percussions Classiques : Sophie GALLET

 

TI PIER EK LO LOU PAR LES SCOLAIRES DE SAINT-LOUIS

Le travail pédagogique réalisé sur l’année scolaire 2016-2017

Dans le cadre des 30 ans du CRR, une vidéo a été commandée par le CRR afin de redonner vie à partir de l’enregistrement réalisé avec l’ORR et Nicolas Givran en 2009 à la Salle Gramoun Lélé. Ce travail est le résultat d’une collaboration entre le Conservatoire et l’Education Nationale (Académie de la Réunion, circonscription de Saint Louis). Il s’agissait pour des élèves d’école primaire de s’approprier l’enregistrement de l’oeuvre de Prokofiev Pierre et le Loup réalisée par le CRR et de travailler sur des techniques d’animation inédites en lien avec une oeuvre du répertoire classique créolisée.

Les objectifs du projet pédagogique avec les scolaires :
– Découvrir une œuvre du patrimoine musical et acquérir des connaissances artistiques (œuvre de Serge Prokofiev et culture musicale, découverte des instruments du quintette à vent), dans le domaine de la maîtrise de la langue (pratique de l’oral, production d’écrits, acquisition de vocabulaire, travail syntaxique), dans le domaine de la langue et de la culture régionales.
– Rencontrer et échanger avec des artistes, des musiciens, des auteurs, des conteurs
– Pratiquer tout au long de l’année des activités dans les différents domaines ciblés et produire des illustrations pédagogiques autour de l’œuvre abordée.

Le calendrier de travail :
– Octobre-Décembre 2016 : conception du projet ; rencontre avec les partenaires et prise de contacts sur le terrain pour constituer le panel de classes (maternelle/élémentaire)
– Février-Juin 2017 : mise en œuvre dans les classes ; rencontre avec les artistes
– Septembre-Octobre 2017 : Mutualisation et organisation des productions réalisées dans les différentes classes (stage de 12h PAF pour les enseignants)
– Octobre 2017 : mise en ligne et diffusion de l’œuvre et des productions qui l’accompagnent

Le petit film animé a été réalisé par l’école Paul Hermann-Les Makes à partir de réalisations plastiques utilisant diverses techniques (pliage/origami, dessin, découpage/assemblage/pantins), une mise en scène audiovisuelle a été réalisée et a abouti à un film d’animation.
Ce comprend la version enregistrée de l’œuvre (version orchestrale et récitant en langue créole) illustrée par les productions artistiques des élèves. Il est décliné sous forme d’un livret composé du texte écrit et des mêmes illustrations.

Le lien vers le film d’animation ici 

Remerciements aux écoles et enseignants ayant participé au projet :
Ecole primaire Paul Hermann, Les Makes – Circonscription de Saint Louis
– Georges Bénard, directeur
– Gérard Lefèvre, classe de CM2
– Roseline Ollivier, classe de CM1
– Aurélie Gonthier, classe de CE2
– Réaz Moussa, classe de Grande Section

Remerciement à l’Ecole élémentaire Paul Salomon 2 (circonscription de St Louis) pour leur contribution au projet sous la forme d’un théâtre d’ombres :
– Florence Francou, classe de CP
– Isabelle Bénard, classe de CM2