Mar
23
ven
ORCHESTRE UNIVERS : UNE CREATION INEDITE DE LABELLE
Mar 23 @ 20 h 00 min – 22 h 00 min
ORCHESTRE UNIVERS : UNE CREATION INEDITE DE LABELLE @ Théâtre Luc Donat au Tampon

Le CRR présente sa nouvelle carte blanche « Orchestre Univers », une création de Labelle qui sera jouée avec les musiciens de l’ORR et ses invités.

Présentation du spectacle :

« Orchestre univers

Une musique aux intensités mouvantes et spatiales.
Une dynamique émotionnelle avec des pleins, des vides, du silence.
Sentir l’espace, le silence, l’air, le vide plein, origine du souffle de vie.
Labelle expérimente une écriture de l’espace, du plan sonore par une utilisation graduelle et alternée de l’acoustique naturelle, l’amplification et l’électronique.
Traiter l’espace pour l’épaissir, le colorer, l’alléger, l’apaiser.
Le tout amplifié et transformé jusqu’au tout sans rien, naturel, librement acoustique.
L’ambitus est immense d’un infime frottement de corde à un ahurissant bloc sonore frontale.
Une matière sonore qui crée un univers multidimensionnel.
Des instrumentistes comme les points d’une nébuleuse.
La musique de Labelle explore ces dimensions de l’univers.
Traversée et guidée par les réminiscences ancestrales, spirituelles, de ce qui nous compose sur l’île des réunions.
L’univers n’est pas uniquement au-dessus de nos têtes, il se trouve en nous, aux confins de ce qui nous compose.
Ce voyage sonore sera cette fois partagé avec les musiciens de l’Orchestre de la Région Réunion (ORR). L’occasion d’échanges de vibrations acoustiques et électroniques propices à s’abandonner dans une bulle sonore universelle. »

Labelle

Distribution :

– Labelle – création / direction artistique / machines
– Julien Vincenot – assistant composition / transcription
– Laurent Goossaert – chef d’orchestre
– Percussions réunionnaises :Vincent Philéas / David Abrousse
– Percussions classiques : Sophie Gallet / Frédéric Tonneau
– Quatuor à cordes (KW kwatyor) : Marc André Conry – violon / Eva Tasmadjian – violon / Kahina Zaïmen – alto / Christophe Boney – violoncelle
– Trio de bois (Flûte , Hautbois, Clarinette – issus du quintette à vent des Mascareignes) : Lucie Millet -Hautbois / David Checot – Flûte traversière / Denis Lapôtre – Clarinette et Clarinette Basse
– Artiste invité : Prakash Sontakke
– Ingénieur son : Lionel Mercier
– Création lumière : Alexia Nguyen Thi

Concerts :

– Concert 1 – jeudi 22 mars à la Cité des arts, St Denis – 20 h
– Concert 2 – vendredi 23 mars au Théâtre Luc Donat, Le Tampon – 20 h
– Concert 3 – samedi 24 mars au Théâtre Plein Air, St-Gilles – 20 h
– Concert 4 – dimanche 25 mars – Salle Gramoun Lélé, St Benoît – 17 h

TARIF UNIQUE 10 €. Billetterie sur le site de monticket.re : https://www.monticket.re/spectacle/musique%20classique

Mar
24
sam
PARKING DE L’OCEAN
Mar 24 @ 19 h 00 min – 20 h 00 min
PARKING DE L'OCEAN @ Salle Gramoun Lélé, St Benoît

Spectacle en famille !

« Parking de l’Océan »
Opéra pour chœur d’enfants de Coralie Fayolle

Direction musicale : Anne-Gaëlle Baduel
Mise en scène : Nicolas Derieux et Léa Szkaradeck (Labothéâtre)

Par qui ?
Les Jeunes Voix du CRR de la Réunion (chœur d’une cinquantaine d’adolescents(es) de 12 à 17 ans) accompagnés par Anne-laure Montagne au piano et un ensemble instrumental de six élèves du CRR.
Avec la présence d’élèves danseurs du CRR et de quelques invités comédiens et musiciens : Léa Szkaradek et Léo Gombaud, Olivera Topalovic et David Techer.

Où et quand ?
Dans la Salle Gramoun Lélé de St-Benoît :
• le 24 mars à 19h
• le 31 mars à 18h30 (Rencontres Chorales de la Fédération des Chœurs de la Réunion)

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Durée : environ 1h

De quoi ça parle ?
Des jeunes chassés de chez eux se retrouvent sur un parking, lieu de passage et de rencontres. Et sur ce parking, ils courent, jouent, se bagarrent, se cachent… et se mettent à rêver. « Et si on jouait à la mer ?… »
Nous voilà transportés dans cinq univers, entre rêve et réalité… Avec la Clocharde Céleste et ses acolytes, place à la bonne humeur !

Une équipe de choc :
Les Jeunes Voix du CRR de la Réunion se forment auprès de quatre professeurs : Marie Cristol, Marthe Tovar et Anne-Gaëlle Baduel pour les répétitions du chœur et Olivera Topalovic pour la technique vocale. Anne-laure Montagne assure l’accompagnement de cet ensemble vocal.

Les élèves danseurs du CRR sont sous la responsabilité de Véronique Moutoussamy.

L’ensemble instrumental des élèves du CRR est constitué de : Vincent Cayambo, Olivier Mussard, Maë David, Jérémy Delêtre, Jonathan Baronne, Emmanuel Valin.

ORCHESTRE UNIVERS : UNE CREATION INEDITE DE LABELLE
Mar 24 @ 20 h 00 min – 22 h 00 min
ORCHESTRE UNIVERS : UNE CREATION INEDITE DE LABELLE @ Théâtre en Plein Air, St Gilles

Le CRR présente sa nouvelle carte blanche « Orchestre Univers », une création de Labelle qui sera jouée avec les musiciens de l’ORR et ses invités.

Présentation du spectacle :

« Orchestre univers

Une musique aux intensités mouvantes et spatiales.
Une dynamique émotionnelle avec des pleins, des vides, du silence.
Sentir l’espace, le silence, l’air, le vide plein, origine du souffle de vie.
Labelle expérimente une écriture de l’espace, du plan sonore par une utilisation graduelle et alternée de l’acoustique naturelle, l’amplification et l’électronique.
Traiter l’espace pour l’épaissir, le colorer, l’alléger, l’apaiser.
Le tout amplifié et transformé jusqu’au tout sans rien, naturel, librement acoustique.
L’ambitus est immense d’un infime frottement de corde à un ahurissant bloc sonore frontale.
Une matière sonore qui crée un univers multidimensionnel.
Des instrumentistes comme les points d’une nébuleuse.
La musique de Labelle explore ces dimensions de l’univers.
Traversée et guidée par les réminiscences ancestrales, spirituelles, de ce qui nous compose sur l’île des réunions.
L’univers n’est pas uniquement au-dessus de nos têtes, il se trouve en nous, aux confins de ce qui nous compose.
Ce voyage sonore sera cette fois partagé avec les musiciens de l’Orchestre de la Région Réunion (ORR). L’occasion d’échanges de vibrations acoustiques et électroniques propices à s’abandonner dans une bulle sonore universelle. »

Labelle

Distribution :

– Labelle – création / direction artistique / machines
– Julien Vincenot – assistant composition / transcription
– Laurent Goossaert – chef d’orchestre
– Percussions réunionnaises :Vincent Philéas / David Abrousse
– Percussions classiques : Sophie Gallet / Frédéric Tonneau
– Quatuor à cordes (KW kwatyor) : Marc André Conry – violon / Eva Tasmadjian – violon / Kahina Zaïmen – alto / Christophe Boney – violoncelle
– Trio de bois (Flûte , Hautbois, Clarinette – issus du quintette à vent des Mascareignes) : Lucie Millet -Hautbois / David Checot – Flûte traversière / Denis Lapôtre – Clarinette et Clarinette Basse
– Artiste invité : Prakash Sontakke
– Ingénieur son : Lionel Mercier
– Création lumière : Alexia Nguyen Thi

Concerts :

– Concert 1 – jeudi 22 mars à la Cité des arts, St Denis – 20 h
– Concert 2 – vendredi 23 mars au Théâtre Luc Donat, Le Tampon – 20 h
– Concert 3 – samedi 24 mars au Théâtre Plein Air, St-Gilles – 20 h
– Concert 4 – dimanche 25 mars – Salle Gramoun Lélé, St Benoît – 17 h

TARIF UNIQUE 10 €. Billetterie sur le site de monticket.re : https://www.monticket.re/spectacle/musique%20classique

Mar
25
dim
ORCHESTRE UNIVERS : UNE CREATION INEDITE DE LABELLE
Mar 25 @ 17 h 00 min – 19 h 00 min
ORCHESTRE UNIVERS : UNE CREATION INEDITE DE LABELLE @ Salle Gramoun Lélé, St Benoît

Le CRR présente sa nouvelle carte blanche « Orchestre Univers », une création de Labelle qui sera jouée avec les musiciens de l’ORR et ses invités.

Présentation du spectacle :

« Orchestre univers

Une musique aux intensités mouvantes et spatiales.
Une dynamique émotionnelle avec des pleins, des vides, du silence.
Sentir l’espace, le silence, l’air, le vide plein, origine du souffle de vie.
Labelle expérimente une écriture de l’espace, du plan sonore par une utilisation graduelle et alternée de l’acoustique naturelle, l’amplification et l’électronique.
Traiter l’espace pour l’épaissir, le colorer, l’alléger, l’apaiser.
Le tout amplifié et transformé jusqu’au tout sans rien, naturel, librement acoustique.
L’ambitus est immense d’un infime frottement de corde à un ahurissant bloc sonore frontale.
Une matière sonore qui crée un univers multidimensionnel.
Des instrumentistes comme les points d’une nébuleuse.
La musique de Labelle explore ces dimensions de l’univers.
Traversée et guidée par les réminiscences ancestrales, spirituelles, de ce qui nous compose sur l’île des réunions.
L’univers n’est pas uniquement au-dessus de nos têtes, il se trouve en nous, aux confins de ce qui nous compose.
Ce voyage sonore sera cette fois partagé avec les musiciens de l’Orchestre de la Région Réunion (ORR). L’occasion d’échanges de vibrations acoustiques et électroniques propices à s’abandonner dans une bulle sonore universelle. »

Labelle

Distribution :

– Labelle – création / direction artistique / machines
– Julien Vincenot – assistant composition / transcription
– Laurent Goossaert – chef d’orchestre
– Percussions réunionnaises :Vincent Philéas / David Abrousse
– Percussions classiques : Sophie Gallet / Frédéric Tonneau
– Quatuor à cordes (KW kwatyor) : Marc André Conry – violon / Eva Tasmadjian – violon / Kahina Zaïmen – alto / Christophe Boney – violoncelle
– Trio de bois (Flûte , Hautbois, Clarinette – issus du quintette à vent des Mascareignes) : Lucie Millet -Hautbois / David Checot – Flûte traversière / Denis Lapôtre – Clarinette et Clarinette Basse
– Artiste invité : Prakash Sontakke
– Ingénieur son : Lionel Mercier
– Création lumière : Alexia Nguyen Thi

Concerts :

– Concert 1 – jeudi 22 mars à la Cité des arts, St Denis – 20 h
– Concert 2 – vendredi 23 mars au Théâtre Luc Donat, Le Tampon – 20 h
– Concert 3 – samedi 24 mars au Théâtre Plein Air, St-Gilles – 20 h
– Concert 4 – dimanche 25 mars – Salle Gramoun Lélé, St Benoît – 17 h

TARIF UNIQUE 10 €. Billetterie sur le site de monticket.re : https://www.monticket.re/spectacle/musique%20classique

Mar
31
sam
LES RENCONTRES CHORALES DE LA FEDERATION DES CHOEURS DE LA REUNION
Mar 31 @ 13 h 00 min – 21 h 30 min
LES RENCONTRES CHORALES DE LA FEDERATION DES CHOEURS DE LA REUNION @ Salle Gramoun Lélé, St Benoît

Les Rencontres Chorales organisées par la Fédération des Choeurs de la Réunion c’est le samedi 31 mars de 11h à 21h30 à la Salle Gramoun Lélé à St Benoît. Au programme, concerts, ateliers, rencontres avec de nombreuses chorales de toute l’île et les élèves du CRR (jeunes voix, filière voix, Choeur de Chambre). Venez nombreux, l’entrée des concerts est libre dans la limite des places disponibles et les inscriptions aux ateliers sont possible sur le site internet de la fédération : http://federationdeschoeurs974.e-monsite.com/…/rencontres-c…

LES ATELIERS

11h00 : chant et clapping
Atelier animé par Portia Maniyké (gospel, Afrique du Sud)

13h30 : Vwadhéva
Le quatuor féminin vous propose d’apprendre l’une des pièces polyphoniques de leur
répertoire de chants traditionnels créoles.

13h30 : Atelier d’arrangement
Fanny Prie, chef de Choeur du Petit Conservatoire de l’Est vous invite à manier les
rythmes de la musique réunionnaise dans un exercice d’arrangement vocal.

14h30 : Le corps, une autre voix !
Une initiation au chant gospel made in Africa co-animé par Portia Maniyké (AFS),
Marie Hélène Volonjary (Madagascar) et Mathieu (La Réunion).
La chorégraphie s’invite au chant polyphonique pour un spectacle très vivant.

14h30 : Eveil musical (1 à 3 ans)
Myriam Landau accueillera les jeunes enfants avec leurs parents pour un moment de
découverte musicale en famille.

15h30 : Eveil musical (4 à 6 ans)
Une exploration ludique en musique guidée par Myriam Landau.

15h30 : Atelier Création
Henry Duffour, compositeur et musicien, propose aux ados de découvrir son univers
artistique en chantant l’arrangement vocal de l’une de ses compositions originales.

16h30 : Atelier jeux vocaux (jeune public)
Un petit jeu musical proposé par Henry Duffour : travail sur l’écoute, les
paramètres du son, le mouvement dirigé… Rire et bonne humeur garantis !

16h30 : Rencontre avec Coralie Fayolle
Présentation du travail de la compositrice sur « Parking de l’Océan », opéra pour
choeur d’enfants chanté et mis en scène par les Jeunes Voix 2 du CRR.

17h30 : Le son du choeur
Qu’est-ce que le timbre d’une voix ? Comment l’écouter pour l’entendre ?
Comment mélanger les voix et optimiser le son d’un choeur ? Faire sonner un
accord juste ? Un début de réponse à toutes ces questions vous sera proposé à
partir d’exercices ludiques et étonnants…

17h30 : Coeur de solistes
Cette compagnie de chanteurs vous fera découvrir la voix lyrique au gré de pièces
des époques baroque et romantique.

LES CONCERTS

13h15 : Choeur du Petit Conservatoire de l’Est

13h30 : Enchantements de Julien Joubert
Une histoire loufoque et endiablée autour d’un chat paresseux, de
gens étonnants, de réveil vitaminé et de marchés ensoleillés,
interprétée par les Jeunes Voix 1 (Filière Voix d’enfants de 8 à 11 ans
du CRR)

14h30 : Voice Avenue
Cet atelier du Village Titan du Port a pour objectif principal
d’apprendre aux adolescents comment chanter en solo, en duo, en
polyphonie, sur un répertoire de musiques actuelles.

15h00 : Vwadhéva
4 voix féminines a cappella qui donnent vie au répertoire de musique
traditionnelle de La Réunion, toujours avec une pointe d’humour !

15h45 : Polysong
Ce choeur mixte a cappella vous proposera un répertoire de
polyphonie jazz et de barbershop.

16h30 : Choeur de Chambre du CRR
Choeur mixte dirigé par Daniel Bargier qui interprétera « A Little Jazz
Mass » de Bob Chilcott. La pièce sera précédée par une intervention
de Jean Paul Jansen sur les particularités de l’enregistrement d’un
choeur en concert (contraintes matérielles, positionnement…)

LE CONCERT de CLOTURE

18h30 : Parking de l’Océan – Coralie Fayolle
Où pouvons-nous rencontrer des personnages extravagants, passionnés et hauts en couleur ?! Sur
un parking ! Mais pas seulement… dans les rêves… Et si on jouait à la mer ? (Interprété par
les Jeunes Voix 2, Filière Voix d’enfants de 12 à 17 ans du CRR)

19h30 : Malagasy Gospel et Kouler Gospel
Entre musiques du monde et spirituals, 2 choeurs de gospel (l’un venant de
Madagascar, l’autre basé à La Réunion) viendront clôturer cette journée de
rencontres et de partage musical avec pep’s

PARKING DE L’OCEAN
Mar 31 @ 18 h 30 min – 19 h 30 min
PARKING DE L'OCEAN @ Salle Gramoun Lélé, St Benoît

Spectacle en famille !

« Parking de l’Océan »
Opéra pour chœur d’enfants de Coralie Fayolle

Direction musicale : Anne-Gaëlle Baduel
Mise en scène : Nicolas Derieux et Léa Szkaradeck (Labothéâtre)

Par qui ?
Les Jeunes Voix du CRR de la Réunion (chœur d’une cinquantaine d’adolescents(es) de 12 à 17 ans) accompagnés par Anne-laure Montagne au piano et un ensemble instrumental de six élèves du CRR.
Avec la présence d’élèves danseurs du CRR et de quelques invités comédiens et musiciens : Léa Szkaradek et Léo Gombaud, Olivera Topalovic et David Techer.

Où et quand ?
Dans la Salle Gramoun Lélé de St-Benoît :
• le 24 mars à 19h
• le 31 mars à 18h30 (Rencontres Chorales de la Fédération des Chœurs de la Réunion)

Entrée libre dans la limite des places disponibles

Durée : environ 1h

De quoi ça parle ?
Des jeunes chassés de chez eux se retrouvent sur un parking, lieu de passage et de rencontres. Et sur ce parking, ils courent, jouent, se bagarrent, se cachent… et se mettent à rêver. « Et si on jouait à la mer ?… »
Nous voilà transportés dans cinq univers, entre rêve et réalité… Avec la Clocharde Céleste et ses acolytes, place à la bonne humeur !

Une équipe de choc :
Les Jeunes Voix du CRR de la Réunion se forment auprès de quatre professeurs : Marie Cristol, Marthe Tovar et Anne-Gaëlle Baduel pour les répétitions du chœur et Olivera Topalovic pour la technique vocale. Anne-laure Montagne assure l’accompagnement de cet ensemble vocal.

Les élèves danseurs du CRR sont sous la responsabilité de Véronique Moutoussamy.

L’ensemble instrumental des élèves du CRR est constitué de : Vincent Cayambo, Olivier Mussard, Maë David, Jérémy Delêtre, Jonathan Baronne, Emmanuel Valin.

Avr
29
dim
JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA DANSE
Avr 29 @ 14 h 00 min – 17 h 00 min
JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA DANSE @ Débarcadère, Front de Mer de St Paul

A l’occasion de la Journée Internationale de la Danse, les élèves du CRR du département danse contemporaine du centre de St Paul de Régine Ledréau et Mickaëlle Rivière et de danse Bharata Natyam avec les élèves de Lila Armoudom qui vous proposent de découvrir leur travail aux travers de quelques chorégraphies préparées dans le cadre de l’année scolaire 2017-2018. Rendez-vous le dimanche 29 avril sur l’esplanade du Débarcadère du front de mer de St Paul entre 14h et 17h.

Mai
17
jeu
Où va le monde ? : Spectacle de danse de Régine Le Dréau Avec Mickaëlle Rivière et Makoro Traoré avec la participation de Vincent Philéas et de Saodaj
Mai 17 @ 19 h 30 min – 20 h 30 min
Où va le monde ? : Spectacle de danse de Régine Le Dréau Avec Mickaëlle Rivière et Makoro Traoré avec la participation de Vincent Philéas et de Saodaj @ Au Fanal, la Cité des Arts, Saint-Denis

Spectacle de danse de Régine Le Dréau Avec Mickaëlle Rivière et Makoro Traore avec la participation de Vincent Philéas et de Saodaj le jeudi 17 mai à 19h30 au Fanal, à la Cité des Arts à St Denis.

Entrée gratuite dans la limite des places disponibles, réservations au 0262 92 09 90.

« Où va le monde ? »

Cela vous interpelle ?

La bêtise humaine, l’indifférence, l’agressivité, la méchanceté gratuite ? …

La première partie du spectacle traite de ces maux.

Et si la solution était le vivre ENSEMBLE …

La nature aussi souffre de ces « mots ». Pour exemple « la déforestation » …

Et pourtant …LA NATURE : source de vie, terre nourricière

 

1re partie

  • Danse contemporaine :

Chorégraphie : Mickaëlle Rivière

Musiques :

  • Mozart: Lacrimosa De London Philarmonic Orchestra,
  • Uni Rec De Alva Noto,
  • Nisi Dominus De La Tempesta,
  • Jumping Jack (From « Le Capital ») Dd Armand Amar,
  • The Path De Zoë Keating.
  • Danse contemporaine :

Chorégraphie : Régine Le Dréau

Musiques :

  • György Ligeti (Ten Pieces For Wind Quintet),
  • Messian (Oiseaux Exotiques),
  • Daan (Victory),
  • Craig Armstrong (Inhaler),
  • Woodkid (Volcano).

Avec la participation de Kevin Lebon.

  • Danse africaine :

Chorégraphie : Makoro Traoré.

Percussionnistes : Jean-Cyri Mari, Guiliane Jacquemotte, Olivier Bujard, Jérôme Pichon.

  • Danse contemporaine

Chorégraphie : Mickaëlle Rivière.

Musique live avec les élèves de Vincent Philéas « ANSAMB » de Maya Kamaty.

 

2ème partie

  • Danse contemporaine :

Chorégraphie : Régine Le Dréau.

Musiques :

  • Armand Amar (Le Discours Du Sorcier / Un Arbre Tombe),
  • Goran Bregovic (Lento Arabesco),
  • Ludovico Einaudi (Experience),
  • Agnes Obel (Smoke And Mirrors).
  • Danse africaine :

Chorégraphie : Makoro Traoré.

Percussionnistes : Jean-Cyri Mari, Guiliane Jacquemotte, Olivier Bujard, Jérôme Pichon.

  • Danse contemporaine :

Chorégraphie : Régine Le Dréau.

Musique live avec le groupe SAODAJ « Pokor lèr ».

 

Les danseuses :

  • Danse contemporaine :

Tiffany Razafindrakoto, Naomie Leste, Gabrielle Boulevart, Laureen Stephan, Auryanne Siret, Romy Berard, Prune Merat, Pauline Mallie, Forlane Robert, Camille Ah-Von, Salome Bensaid, Emma Law Bo Kang, Ornella Alessandri, Mathilde Geye, Amelie Laïk, Lise Sellier, Lhiu Lam Win Hime, Ambre Vallard, Enora Fontaine, Lilou Michon, Lou Hugot, Theanne Larrue, Jade Viotemma Nona, Annea Advisse Des Ruisseaux, Naëma Arne Chatel, Nirina Rasetta, Diane Lemercier, Marie Ruiz.

  • Danse africaine :

Isabelle Anamoutou, Aurette Ponin, Kathy Riviere, Béatrice Themeze, Natacha Virgine, Manuel Virgine, Kendra Tetu, Vanessa Herve, Manon Perrigault, Oksana Desportes, Oriane Lusseyran, Béatrice Rambarane, Thomas Alamelle, Gladys Boquet, Marianne Sidibe, Angela Nazaire, Fabienne Gle, Katia Berger, Laurence Trepon, Mélanie Aguilhon, Natacha Degeronimi, Séverine Rapanoel, Florence Bubus.

 

Un grand merci à Kévin pour sa participation, ainsi qu’aux différentes personnes qui l’ont accompagné.

Mai
20
dim
Grande messe en ut mineur de Mozart (KV427) par le Choeur Régional de La Réunion et l’Orchestre de la Région Réunion
Mai 20 @ 17 h 00 min – 18 h 00 min
Grande messe en ut mineur de Mozart (KV427) par le Choeur Régional de La Réunion et l'Orchestre de la Région Réunion @ Eglise de la Ravine des Cabris

W.A.Mozart, Grande Messe en Ut mineur KV427

Par le Chœur Régional de la Réunion et l’Orchestre de la Région Réunion
Solistes : Olivera Topalovic, Ghylaine Raphanel, sopranos / Patrick Garayt, ténor / Barry Martin, Basse
Direction : Daniel Bargier

– dimanche 20 mai 2018 à 17h00 | Église de la Ravine des Cabris
– mardi 22 mai 2018 à 20h00 | Église de la Chatoire | Le Tampon
– jeudi 24 mai 2018 à 20h00 | Église de Saint-Benoît
– vendredi 25 mai 2018 à 20h00 | Cathédrale de Saint-Denis | Saint-Denis.

Tarif 10€. Billetterie : https://www.monticket.re/spectacle/detail/3706

La Grande Messe en ut mineur KV427 «inachevée» (1783)dimanche 20 mai 2018 à 17h00 | Église de la Ravine des Cabris
mardi 22 mai 2018 à 20h00 | Église de la Chatoire | Le Tampon
jeudi 24 mai 2018 à 20h00 | Église de Saint-Benoît
vendredi 25 mai 2018 à 20h00 | Cathédrale de Saint-Denis | Saint-Denis W.A.Mozart, Grande Messe en Ut mineur KV427

Par le Chœur Régional de la Réunion et l’Orchestre de la Région Réunion
Solistes : Olivera Topalovic, Ghylaine Raphanel, sopranos / Patrick Garayt, ténor / Barry Martin, Basse
Direction : Daniel Bargier

La Grande Messe en ut mineur KV427 «inachevée» (1783)

Si le Requiem composé sur son lit de mort en 1791 était pour lui comme une dernière offrande à Dieu, Mozart considérait sa Grande Messe en ut mineur , écrite huit ans plus tôt, comme la réalisation d’une promesse, celle d’écrire une grande œuvre sacrée pour remercier Dieu de lui avoir permis d’épouser Constance Weber après sa maladie (lettre à son père, Léopold du 4 janvier 1783).

Et si la terrible légende, ô combien fascinante pour les romantiques, qui entoure la genèse du Requiem a largement contribué à le mettre en valeur, la Messe en ut ne mérite pas d’être reléguée parmi les œuvres de second plan.

Il ne s’agit pas d’une œuvre de commande, mais plutôt d’une action de grâce : issu d’une famille très pieuse Mozart, était profondément religieux, même si son indépendance d’esprit l’avait souvent mis en porte-à-faux avec la hiérarchie catholique, en particulier après les réformes de la musique d’église imposées par Joseph II.

Cette messe en ut, se place au sommet de l’œuvre de musique sacrée de Mozart : il vient de découvrir et de s’enthousiasmer pour le style contrapuntique des deux grands maîtres de la fin de la période baroque que sont Bach et Händel, parachevant ainsi sa formation entamée à Bologne avec le père Martini, grand spécialiste du contrepoint antique.

Son recours fréquent à l’imitation (canons, fugues), s’il donne un caractère un peu archaïsant à cette œuvre, lui permet, grâce à sa couleur harmonique, de développer une grande densité et une continuité dans la splendeur et la puissance.

Elle concilie à merveille les styles baroque et classique.

La messe en ut mineur, bien qu’inachevée, est intégralement de la plume du génie autrichien, contrairement à son ultime partition, le Requiem, dont seulement la moitié des mouvements lui sont attribués.

Elle s’inscrit dans la tradition baroque des messes-cantates dites aussi messes napolitaines ou messes à numéro.

Le Gloria est divisé en pas moins de 7 sections différentes, et si l’Agnus Dei n’est jamais donné, puisqu’il manque entièrement, le travail des musicologues qui ont pu compléter le Sanctus et le Credo, nous offre le plaisir d’entendre cette admirable partition, jouée une seule fois du vivant de Mozart.

Les airs de soprano ont été composés à l’ intention de Constance, qui les a interprétés lors de la première exécution de cette œuvre à Salzbourg.

On distinguera l’instrumentation (hautbois et flûte solos…) du merveilleux « et incarnatus est » du Credo, avec son le rythme ternaire habituel de la pastorale, ainsi que ses incroyables vocalises sur « et homo factus est ».

Et comment ne pas être envouté par le fabuleux double chœur du « qui tollis pecta mundi » ?

Plus tard, Mozart réutilisera la musique du Kyrie et du Gloria, presque sans changements à l’exception du texte, dans la cantate Davidde penitente, KV 469.

Mai
22
mar
Grande messe en ut mineur de Mozart (KV427) par le Choeur Régional de La Réunion et l’Orchestre de la Région Réunion
Mai 22 @ 20 h 00 min – 21 h 00 min

W.A.Mozart, Grande Messe en Ut mineur KV427

Par le Chœur Régional de la Réunion et l’Orchestre de la Région Réunion
Solistes : Olivera Topalovic, Ghylaine Raphanel, sopranos / Patrick Garayt, ténor / Barry Martin, Basse
Direction : Daniel Bargier

– dimanche 20 mai 2018 à 17h00 | Église de la Ravine des Cabris
– mardi 22 mai 2018 à 20h00 | Église de la Chatoire | Le Tampon
– jeudi 24 mai 2018 à 20h00 | Église de Saint-Benoît
– vendredi 25 mai 2018 à 20h00 | Cathédrale de Saint-Denis | Saint-Denis.

Tarif 10€. Billetterie : https://www.monticket.re/spectacle/detail/3706

La Grande Messe en ut mineur KV427 «inachevée» (1783)dimanche 20 mai 2018 à 17h00 | Église de la Ravine des Cabris
mardi 22 mai 2018 à 20h00 | Église de la Chatoire | Le Tampon
jeudi 24 mai 2018 à 20h00 | Église de Saint-Benoît
vendredi 25 mai 2018 à 20h00 | Cathédrale de Saint-Denis | Saint-Denis W.A.Mozart, Grande Messe en Ut mineur KV427

Par le Chœur Régional de la Réunion et l’Orchestre de la Région Réunion
Solistes : Olivera Topalovic, Ghylaine Raphanel, sopranos / Patrick Garayt, ténor / Barry Martin, Basse
Direction : Daniel Bargier

La Grande Messe en ut mineur KV427 «inachevée» (1783)

Si le Requiem composé sur son lit de mort en 1791 était pour lui comme une dernière offrande à Dieu, Mozart considérait sa Grande Messe en ut mineur , écrite huit ans plus tôt, comme la réalisation d’une promesse, celle d’écrire une grande œuvre sacrée pour remercier Dieu de lui avoir permis d’épouser Constance Weber après sa maladie (lettre à son père, Léopold du 4 janvier 1783).

Et si la terrible légende, ô combien fascinante pour les romantiques, qui entoure la genèse du Requiem a largement contribué à le mettre en valeur, la Messe en ut ne mérite pas d’être reléguée parmi les œuvres de second plan.

Il ne s’agit pas d’une œuvre de commande, mais plutôt d’une action de grâce : issu d’une famille très pieuse Mozart, était profondément religieux, même si son indépendance d’esprit l’avait souvent mis en porte-à-faux avec la hiérarchie catholique, en particulier après les réformes de la musique d’église imposées par Joseph II.

Cette messe en ut, se place au sommet de l’œuvre de musique sacrée de Mozart : il vient de découvrir et de s’enthousiasmer pour le style contrapuntique des deux grands maîtres de la fin de la période baroque que sont Bach et Händel, parachevant ainsi sa formation entamée à Bologne avec le père Martini, grand spécialiste du contrepoint antique.

Son recours fréquent à l’imitation (canons, fugues), s’il donne un caractère un peu archaïsant à cette œuvre, lui permet, grâce à sa couleur harmonique, de développer une grande densité et une continuité dans la splendeur et la puissance.

Elle concilie à merveille les styles baroque et classique.

La messe en ut mineur, bien qu’inachevée, est intégralement de la plume du génie autrichien, contrairement à son ultime partition, le Requiem, dont seulement la moitié des mouvements lui sont attribués.

Elle s’inscrit dans la tradition baroque des messes-cantates dites aussi messes napolitaines ou messes à numéro.

Le Gloria est divisé en pas moins de 7 sections différentes, et si l’Agnus Dei n’est jamais donné, puisqu’il manque entièrement, le travail des musicologues qui ont pu compléter le Sanctus et le Credo, nous offre le plaisir d’entendre cette admirable partition, jouée une seule fois du vivant de Mozart.

Les airs de soprano ont été composés à l’ intention de Constance, qui les a interprétés lors de la première exécution de cette œuvre à Salzbourg.

On distinguera l’instrumentation (hautbois et flûte solos…) du merveilleux « et incarnatus est » du Credo, avec son le rythme ternaire habituel de la pastorale, ainsi que ses incroyables vocalises sur « et homo factus est ».

Et comment ne pas être envouté par le fabuleux double chœur du « qui tollis pecta mundi » ?

Plus tard, Mozart réutilisera la musique du Kyrie et du Gloria, presque sans changements à l’exception du texte, dans la cantate Davidde penitente, KV 469.