Biographie de Julien Gauthier

Diplômé du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris (CNSMDP), il s’est formé à la composition sous diverses formes : instrumentale, électroacoustique et électronique. Il a notamment reçu des commandes de l’Ariam, du Fonds d’Action Sacem, du Cabaret Contemporain ou du ministère de la Culture. Il a aussi travaillé comme compositeur pour les spectacles de plusieurs compagnies de théâtre ou de danse, dont l’ensemble Lab//SEM, la compagnie du Sarment (spectacle Bios-quelques tentatives au théâtre de l’opprimé) ou toda via teatro (Le Grand Cahier au théâtre du Soleil). Dernièrement, il a composé la musique du court-métrage On dormira quand on sera morts, de François Peyroux, avec Anne Alvaro et Juliette Séjourné. Passionné par tous les styles musicaux, Julien a récemment été amené à travailler avec le oudiste marocain Yacir Rami sur un projet réunissant le oud et le quatuor à cordes. Il cherche également à approfondir sa connaissance des musiques extra-européennes notamment à travers l’étude des tablas, et à utiliser dans ses compositions ces influences diverses. Parallèlement à son activité de compositeur, Julien Gauthier enseigne l’histoire et l’analyse musicale au Conservatoire à Rayonnement Départemental de Gennevilliers, et travaille comme conférencier au Musée de la Musique de la Philharmonie de Paris.

Julien Gauthier publiera d’ailleurs tout au long de son séjour dans les TAAF sur un blog créé à l’occasion de la mission à Kerguelen par la Philharmonie, le lien ci-dessous.

Pour en savoir plus :
http://www.juliengauthier.com/
http://philharmoniedeparis.fr/fr/symphonie-aux-iles-kerguelen/accueil
http://www.taaf.fr/Laureats-de-la-3eme-edition-de-l-Atelier-des-ailleurs

Julien Gauthier en escale au CRR

Séduit par le travail du compositeur et sa démarche, François Vigneron a souhaité, à l’issue de ce concours, profiter du passage de Julien Gauthier à La Réunion avant d’embarquer pour Kerguelen afin de permettre aux élèves et professeurs du CRR de rencontrer un compositeur. Ces ateliers ont eu lieu sur les centres de Saint-Paul, Saint-Pierre et Saint-Denis du 7 au 11 décembre afin de faire connaître le travail de Julien, échanger et travailler sur ses pièces. A noter que le CRR souhaite réitérer l’expérience lors du retour de Julien Gauthier d’ici mai 2016 rendre compte de sa mission et voir comment les élèves ont continué à s’approprier ses oeuvres.

L’ambition du CRR est d’envisager de faire jouer d’ici 2018 par l’Orchestre de la Région Réunion la pièce pour orchestre symphonique qui sera créée par Julien lors de sa mission à Kerguelen après sa restitution est prévue au Théâtre National de Bretagne à Rennes par l’orchestre symphonique de Bretagne (OSB).

L’Atelier des ailleurs

En juillet 2011, les TAAF et la Dac-oI lançaient un appel à candidature pour la première résidence « Atelier des Ailleurs ». 440 artistes de tous horizons ont proposé leur candidature. Les deux artistes lauréats, Klavdij Sluban et Laurent Tixador ont séjourné pendant trois mois sur l’archipel de Kerguelen et présenté les œuvres produites lors de cette résidence aux Rencontres d’Arles 2012. Laurent Tixador s’est également inscrit dans l’exposition collective Unlimited bodies au Palais d’Iena et dans l’exposition hors les murs de la FIAC au muséum national d’histoire naturelle en octobre 2012 à Paris.

La 2ème édition de cette résidence a retenu en juin 2013 les candidatures de Christiane Geoffroy pour un projet d’art contemporain aux Kerguelen, qui sera présenté au FRAC de La Réunion et au musée des beaux-arts de Rennes pendant l’année 2015, et de Paco Dècina pour un projet chorégraphique à Crozet, que l’on a découvert en 2015 aux Hivernales d’Avignon, et qui sera présenté au Théâtre de Malakoff ainsi qu’aux Théâtres départementaux de La Réunion.

Pour la 3ème édition, les candidatures de Estelle NOLLET, pour un projet d’écriture sur l’île d’Amsterdam, et de Julien GAUTHIER, pour un projet de composition musicale sur l’archipel de Kerguelen ont été retenues.

Les deux artistes embarqueront le 8 décembre 2015 à bord du Marion Dufresne II, navire ravitailleur des Taaf, pour une traversée de 10 à 15 jours vers Kerguelen et Amsterdam, où ils séjourneront jusqu’en mai 2016. Chacun d’eux bénéficiera d’une bourse de 5 000 euros. A l’issue de ces 4 mois de résidence, le producteur engagé aux côtés de chacun d’eux recevra le concours financier de la Dac-oI, afin de réaliser le projet retenu et d’assurer sa diffusion la plus large. Les deux précédents lauréats dont on pourra découvrir les travaux dans l’île dès la prochaine rentrée, seront présentés par le Fonds régional d’art contemporain de La Réunion.

Le jury, réuni le 20 août 2015, était composé de quatre représentants de l’Etat (Taaf, ministère de la Culture et de la Communication, Dac-oI, directrice du Fonds Régional d’Art Contemporain de la Réunion) et de quatre personnalités du monde artistique et culturel : Jean-François Samlong, écrivain ; Roseline Mengin Lecreulx, directrice du lieu d’art contemporain (LAC) à Saint-Pierre ; Caroline Smulders, historienne d’art et commissaire indépendante, François Vigneron, directeur du CRR de La Réunion.